eucharistie-07-06-2015/

Le Corps et le Sang du Christ: une vie donnée

Eucharistie: 7 juin 2015

 

Première lecture

‘Exode’ en grec signifie ‘sortie’, et le livre de l’Exode nous raconte l’intervention de Dieu qui permet à Israël de sortir d’une période d’esclavage en Egypte. Mais, dans le même livre, il y a aussi un autre point fondamental : Dieu se manifeste sur le mont Sinaï, il donne au peuple les dix paroles, les commandements, et il conclut une alliance avec lui.

Quant à la lecture de ce matin, elle évoque précisément la cérémonie de l’alliance entre Dieu et son peuple. Cette cérémonie présente plusieurs aspects.

Il y a d’abord la proclamation, faite par Moïse, de la parole de Dieu. Comme réponse à cette annonce, le peuple s’engage : « Toutes les paroles que Yahvéh a prononcées, nous les ferons » (v. 3).

Il y a, ensuite,  la construction d’un autel, en dressant douze pierres, douze comme les douze tribus d’Israël. Et sur cet autel, en suivant les indications de Moïse, des jeunes offrent à Dieu des sacrifices. Quant au sang des animaux sacrifiés, il est versé – en partie – sur l’autel, tandis qu’avec l’autre partie Moïse asperge le peuple. De cette façon, le sang devient le signe du lien qui lie les deux parties qui s’engagent dans l’alliance[1] : Dieu, représenté par l’autel, et le peuple. Et Moïse peut conclure en expliquant la signification du sang : « Voici le sang de l’alliance que Yahvéh a faite avec vous sur la base de toutes ces paroles » (v. 8).

 

Du livre de l’Exode (24,3-8)

3 Et vint, Moïse, rapporter au peuple toutes les paroles de Yhwh et toutes les règles. Et répondit, tout le peuple, d’une seule voix : « Toutes les paroles que Yahvéh a prononcées, nous les ferons ».

 

4 Et écrivit, Moïse, toutes les paroles de Yhwh. Et il se leva tôt, le matin, et il construisit un autel au pied de la montagne, et il dressa douze pierres, une pour chaque tribu d’Israël. 5 Et il envoya des jeunes, parmi les fils d’Israël. Et ils offrirent des sacrifices complets ; et ils sacrifièrent aussi – comme sacrifices de paix pour Yhwh – des taureaux.

6 Et prend, Moïse, la moitié du sang et il la met dans des coupes ; et l’autre moitié du sang il la verse sur l’autel. 7 Et il prend le livre de l’alliance et il le lit à haute voix devant le peuple. Et les Israélites disent : « Tout ce que Yhwh a dit, nous le ferons et nous l’écouterons ». 8 Et prend, Moïse, le sang et il asperge le peuple et il dit : «Voici le sang de l’alliance que Yhwh a faite avec vous sur la base de toutes ces paroles».

[…]

> Lectures pure l’Afrique … et toute la Terre


[1] Cf. M. Noth, Esodo. Traduzione e commento, Paideia, Brescia, 1977, p. 246.